L'île de Keragan à Ploemeur en Bretagne à vendre

Aussi appelé le "Fort bloqué", le Fort de Keragan situé sur l'île du même nom est à vendre.

L’enceinte du Fort libère un espace intérieur de 3 250 m², sur un ilet rocheux de 6 000 m². On y accède par bateau ou par gué à marée basse. La construction du Fort date de 1748, dans le style Vauban. Il a été utilisé longtemps à des fins militaires. Il est devenu aujourd'hui une confortable demeure rénovée avec soin, conservant son authenticité avec de grandes pièces voûtées et des murs en granit et avec comme vue imprenable la côte bretonne et au loin l’île de Groix.

La composition du Fort de Keragan

Il se compose du fort principal, d’une vigie et de dépendances :

Le Fort

Au centre de l’enceinte, il est bâti en granit, avec un toit terrasse accessible. Il est entouré de pelouse et abrité du vent par les murs d’enceinte à plus de 4 m de haut. Sa façade sud est ouverte sur de larges baies. On y accède par un pont levis.

D’une surface habitable de 160 m², il se compose :

  • d'un séjour / salon en pierres apparentes et voute,
  • d'une cuisine indépendante et d'une arrière cuisine,
  • de deux chambres de 25 m² chacune,
  • d'une chambre de 12 m²
  • et d'une salle de bain et toilettes indépendantes.

La vigie

Petit bâtiment adossé au mur d’enceinte, avec vue imprenable sur l’île de Groix, et la côte sud Finistère.

D’une surface de 50 m² habitables, il se compose :

  • d'un séjour / salon,
  • de deux chambres
  • et d'une salle d’eau / W.C.

Les dépendances

  • Un grand garage de 25 m² pouvant abriter une annexe à moteur et un 4 X 4,
  • un cellier d’environ 30 m²
  • et un atelier / chaufferie

Divers

Une autorisation permanente est donnée par les instances compétentes, pour l’atterrissage d’un hélicoptère.


Vous souhaitez recevoir davantage de renseignements sur cette île, connaître son prix voire programmer une visite ? Contactez un de nos vendeurs qui vous répondra rapidement :

L'historique du Fort de Keragan dit "Fort bloqué"

Sur son petit ilot de 6.000 m², battu par le vent, mais toujours solide sur ses murs, le Fort de Kéragan constitue un bastion imprenable depuis 1758. L’ingénieur du Roi, Monsieur Frezier, directeur des fortifications de Bretagne en a conçu les plans. La face arrondie vers la mer offrait pour les batteries du Roi un champ de surveillance imprenable. Jusqu’en 1828, les batteries côtières furent mises en sommeil et donc mal entretenues. Des travaux importants furent entrepris dès 1848 et le Fort devint ainsi l’une des quatre batteries de Lorient les plus importantes.

Une succession de tempêtes « effroyables » des hivers 1863, 1865 et 1869 malmenèrent le site. Ce n’est qu’en 1871, que le Fort entre dans sa version définitive. Sa nouvelle configuration lui a donné une nouvelle puissance pour lutter contre la mer et le vent, comme en décembre 1877.

Depuis le début du XXème siècle, le Fort Bloqué n’était plus adapté aux besoins de défenses du territoire, et ne joua aucun rôle pendant les 2 guerres. Il a servi essentiellement à la Marine de lieu d’entrepôt de munitions ou de matériels. Il n’a pas été non plus utilisé par l’occupant. Il fut placé sous la garde de Marine Nationale jusqu’en 1956, date à laquelle il a été vendu par l’Etat en adjudication publique, pour la somme de 2.390.000 Frs (anciens Francs).

Le site est inscrit sur la liste des sites classés de telle sorte que les Bâtiments de France en conserve un certain regard en vue de maintenir son caractère. Il est à souligner qu’un point géodésique est établi en 1958. Il est matérialisé par une borne gravée IGN 1956, d’une emprise de 1 m², constituant ainsi une servitude de droit public sur la propriété.

Le Fort fut racheté en 1965 par un industriel breton, puis en 1968 remis en vente. Depuis, plusieurs propriétaires se sont succédés, apportant ainsi des améliorations et du confort, sous l’œil vigilant des Bâtiments de France. C’est ainsi que la vigie a été construite et aménagée sur la façade Nord, ainsi que 2 bretèches sur la façade sud.

Le Fort Bloqué constitue l’un des atouts majeur du développement touristique de la région.

«Celui qui n’a pas vu, dans la douceur du mois d’août, un coucher du soleil sur le Fort de Keragan, ou dans la brise montante, le ballet des voiles multicolores qui tourbillonnent autour, ne peut appréhender la beauté du site. Bienheureux ceux qui sauront le conserver...» extrait des cahiers du pays de Ploemeur N°18 du mois de décembre 2008.

Situation du Fort de Keragan à Ploemeur en Bretagne


Vous souhaitez recevoir davantage de renseignements sur cette île, connaître son prix voire programmer une visite ? Contactez un de nos vendeurs qui vous répondra rapidement :