Les solutions pour devenir propriétaire

Pour devenir propriétaire, de nombreuses solutions immobilières s’offrent à vous. Bien entendu, un apport personnel et un CDI vous permettront d’emprunter la somme nécessaire mais si votre budget est restreint, il existe tout de même des solutions pur devenir propriétaire de votre appartement neuf. Egalement, les autorités publiques locales ou étatiques peuvent vous faire bénéficier d'aides ou de subventions qui représentent ainsi de véritables solutions d'accession à la propriété.

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) : solution d’achat immobilier pour le primo-accédant

Si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale depuis les deux dernières années et que vous respectez le plafond de ressources, le prêt à taux zéro peut vous aider à acquérir votre logement neuf ou ancien avec des travaux. Le PTZ est accordé par l’Etat.

Le plafond de ressources dépend de la zone d’achat et du nombre de personnes amenées à vivre dans le logement. C’est le revenu fiscal de référence qui est pris en compte. Si certaines personnes destinées à vivre dans le logement ne sont pas rattachées à votre foyer fiscal, leur revenu fiscal de référence s’ajoute au votre.

Vous devrez emménager au plus tard 1 an après la fin des travaux ou après l’acquisition du bien. De plus, vous ne pourrez pas mettre le logement en location avant les six années suivant le versement du prêt.

Le montant de votre PTZ sera un pourcentage du coût total de l’opération qui comprend à la fois les honoraires de négociation et le coût de l’achat ou de la construction. Notez que les droits d’enregistrement et les frais de notaire ne sont pas inclus.

Le montant du prêt à taux zéro est plafonné selon le nombre d’occupant du logement et la zone d’implantation. Ce prêt accordé par l’Etat est sans intérêt. Il concerne au maximum 40% du coût total du projet. Il est soumis à un zonage qui concerne Paris et les grandes métropoles où le marché de l’immobilier est tendu. 

Notez que l’établissement de crédit qui peut vous accorder le PTZ peut être choisi parmi ceux qui ont passé une convention avec l’Etat. Les organismes prêteurs qui ont signé cette convention l’Etat peuvent le distribuer mais ils ont la possibilité de refuser les dossiers présentant des garanties insuffisantes. Le PTZ est soumis à des conditions de ressources. Elles ne doivent pas excéder un certain plafond en lien avec vos charges de famille.  

La durée du prêt dépend également de vos ressources et varie de 12 à 25 ans. Vous devez être primo-accédant et acheter un logement neuf pour bénéficier du PTZ.

Autre solution pour les primo accédants : Le PAS (Prêt d’Accession Sociale)

Le PAS est également sujet à conditions de ressources. De même, il doit être utilisé pour financer votre résidence principale et l’organisme prêteur doit avoir signé une convention avec l’Etat.

A la différence du PTZ, il peut financer jusqu’à la totalité de l’opération et est soumis à des intérêts. Vous n’êtes pas obligé d’avoir un apport personnel. Le taux d’intérêt est fixé par les banques mais l’Etat a fixé des taux maximum : 

 

Durée du prêt Taux fixe Taux variable
inférieure ou égale à 12 ans 3,45% 3,45%
Entre 12 et 15 ans 3,65% 3,45%
Entre 15 et 20 ans 3,80% 3,45%
Supérieure à 20 ans 3,90% 3,45%

 

Vous pouvez librement comparer les taux en consultant différentes banques.

L’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) : une solution pour les projets immobiliers à prix maîtrisés

L’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) a pour objectif de redynamiser

les quartiers en développement. L’ANRU favorise la construction de logements neufs.

Les avantages : 

Une TVA réduite à 5,5% contre 20% normalement. Cette réduction de la TVA implique forcément un prix d’achat plus bas ou la possibilité de s’offrir un bien plus spacieux et avec de plus belles prestations. De nombreuses commodités sont construites à proximité directe des logements, développant d’autant plus le quartier. Il y a un large choix de biens avec plus de 480 quartiers élus.

L’ANRU est compatible avec un PTZ (Prêt à Taux Zéro).

Conditions :  

  • Le logement doit se situer dans une zone dite ANRU, déterminée par l’Etat (quartiers en développement).
  • Le logement doit être neuf.
  • Le propriétaire doit habiter le logement en tant que résidence principale.
  • Les revenus annuels de l’acheteur ne doivent pas dépasser un montant maximum

Aide financière selon la taille de votre entreprise : Le prêt Action Logement

Si vous êtes salarié d’une entreprise de plus de 20 salariés, vous pouvez solliciter un prêt Action Logement auprès de votre employeur. Le logement doit devenir votre résidence principale et répondre à certaines normes de performances énergétiques. 

La durée de prêt est de 20 ans maximum et le prêt ne peut pas couvrir plus de 30% du montant total du crédit. Le grand avantage du prêt Action Logement est d’être considéré comme de l’apport personnel par les banques. C’est très utile si votre banque exige un apport personnel et que vous n’en disposez pas.

La pierre : une solution de placement immobilier accessible à toutes les bourses 

Vous disposez de quelques liquidités à placer, sans pour autant avoir l’enveloppe nécessaire pour investir dans l’immobilier classique. Et vous ne souhaitez pas non plus réaliser d’emprunt bancaire.

Dans cette situation, une solution d’achat immobilier bien connue des cabinets de gestion de patrimoine existe : la « pierre papier » ! Il s’agit des SCPI (société civile de placements immobiliers) de rendement. Ce type d’investissement consiste à acheter des parts d’immeubles commerciaux ou de bureaux, dont la gestion locative est déléguée à une société de gestion.

Non seulement vous investissez dans l’immobilier, mais en plus vous n’avez aucune contrainte d’ordre locative. Le gestionnaire du fonds, avec lequel vous concluez un bail d’une durée ferme de 9 à 12 ans, s’occupe de tout et vous verse des loyers trimestriels ou semestriels. Les locataires sont en général des entreprises ou des commerces, ce qui signifie généralement solvabilité et stabilité. Vous disposez donc d’une bonne visibilité et de la tranquillité d’esprit !

Le budget d’un investissement en SCPI est plus qu’accessible, puisqu’il peut varier entre 400 € et 5 000 € la part. Vous pouvez donc organiser vos placements selon vos possibilités financières, ce qui en ravira plus d’un !

La SCPI, une solution de placement immobilier rentable

Mais venons-en au fait : le rendement !  Et c’est là tout l’intérêt de choisir la souscription, en effet les rendements sont réguliers et atteignent les 5 % brut par an.

Bien sûr, les loyers générés sont soumis à l’impôt au titre du régime des revenus fonciers sauf si vous êtes peu ou pas imposable. Et dans ce cas-là, vous vous générez des revenus complémentaires. Si en revanche, votre tranche marginale d’imposition est plus forte, vous pouvez loger vos SCPI de rendement dans un contrat d’assurance-vie, ainsi vous capitaliserez vos loyers et ne serez imposé que lorsque vous réaliserez des retraits.

Le Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) : la sollution d’accession à la propriété à partir de 100 000 €

Investir dans la location meublée vous permet de profiter des avantages d’un support immobilier tout en bénéficiant du confort offert par l’exploitation d’un professionnel. L’avantage d’acheter en meublé, c’est aussi des prix moins élevés que les investissements classiques, accessible dès 100 000€.

Acquérir un bien immobilier équipé de meubles afin de le mettre en location permet avant tout de s’offrir un réel confort de gestion puisque la mise en location est prise en charge par un professionnel, dit « gestionnaire » ou « exploitant ». La location se fait dans un secteur d’activité donné, au sein d’une résidence de services.

Les autres dispositifs d'aides pour monter son projet immobilier

L’aide financière locale : Les Prêts des Collectivités Territoriales

Certaines aides sont mises en place par des communes, des régions ou des départements. Ces subventions sont réservées aux familles de faibles ressources. Ces aides sont variées, vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie.

L’exonération de la taxe foncière sur les propriétés bâties

Sous certaines conditions, vous pouvez être exonéré de taxe foncière. Les biens neufs affectés à l’habitat principal et financés à 50% par des prêts aidés par l’Etat sont exonérés de taxe foncière. La durée va de 2 à 10 ans d’exonération.

L’exonération de la taxe d’habitation

Progressivement, la taxe d’habitation est amenée à disparaître. En 2021 aucun contribuable ne devrait plus payer cette taxe.