Les différentes étapes d'un achat immobilier neuf

Vous êtes décidé à sauter le pas et à acquérir un bien immobilier neuf. Qu’il s’agisse d’un logement dans lequel vous souhaitez vivre, d’un projet locatif ou encore de défiscalisation, un tel projet doit être correctement préparé en amont afin de vivre sereinement chaque phase avant la signature de l’acte authentique chez le notaire. Voici les différentes étapes à respecter pour votre achat immobilier neuf. 

Etape financière : bien cadrer son budget

Un budget bien défini permettra un achat immobilier réussi. Et dans le neuf, le déterminer est une étape plus simple que dans l’ancien. L’absence de travaux de rénovation ou encore les mauvaises surprises n’étant en effet pas à prendre en considération, pour définir votre budget, il vous suffira de prendre en compte le prix d’acquisition du logement, d’y ajouter la TVA, les frais bancaires si vous demandez un crédit immobilier ainsi que les frais d’acquisition du prix du bien (frais de notaire compris entre 2 et 3 % du prix du logement). Vous pouvez également ajouter le prix de la personnalisation de la maison ou de l’appartement neuf ainsi que celui de l’aménagement si vous comptez y habiter.

Si votre achat immobilier neuf est destiné à l’investissement, l’État accorde plusieurs dispositifs différents tels que le Prêt à Taux Zéro ou encore le dispositif Pinel et bien d’autres encore qui vous permettront de financer une partie de votre projet.

Etape recherche : trouver son bien immobilier neuf

Cette deuxième étape est sans conteste aussi importante que la première puisqu’il vous faut en effet rechercher un bien correspondant à vos critères (prix, emplacement, type de logement, nombre de pièces, etc.).

Pour trouver le logement neuf de vos rêves, il convient de faire appel aux professionnels de l’immobilier. Les acteurs les plus connus sont les promoteurs, agents et peut être moins connus les commercialisateurs. Ces derniers ont l’avantage d’agréger les offres d’un grand nombre de promoteurs locaux, régionaux ou encore nationaux et le tout au prix direct promoteur. Nous vous laissons découvrir l’offre de Peterson, présent sur le marché depuis plus de 25 ans. Vous n’aurez qu’à nous préciser vos critères de sélection : superficie, disposition des pièces, type de bien, budget, etc. Nous avons forcément le bien qui vous correspond.

 Etape de la décision : la signature du contrat de réservation

Une fois que vous aurez trouvé le logement neuf idéal, viendra le moment de déposer une option dessus en signant un contrat de réservation, que l’on appelle également contrat préliminaire. Cette signature se faisant en présence du promoteur sans l’intervention du notaire, c’est elle qui scelle l’accord entre vous. Le contrat de réservation du bien immobilier neuf mentionnera dans le détail toutes les caractéristiques du logement, son prix d’acquisition, la date prévisionnelle de signature d’acte authentique ainsi que la période de livraison.

Notez que ce contrat de réservation accorde également un délai de rétractation d’une durée de dix jours pendant lesquels vous aurez la possibilité de renoncer à l’achat du bien, sans avoir à vous justifier et sans contrepartie financière. Votre financement doit également être mentionné dans ce document et mentionner les conditions suspensives d’obtention de prêt.

Enfin, lors de cette signature, il vous faudra verser un dépôt de garantie estimé en moyenne à 5 % (le maximum autorisé par la loi) du prix du logement. Si vos conditions suspensives d’obtention de prêt ne peuvent être réalisées, vous serez libéré de l’achat et pourrez récupérer l’intégralité de l’indemnité d’immobilisation que vous aurez versée.

2ème étape financière : le financement du projet immobilier neuf

Votre financement est une étape cruciale pour l’achat d’une maison ou d’un appartement neuf. Aidé d’un courtier et/ou de votre banque, il vous faudra trouver le montage financier qui vous permettra d’acquérir le bien immobilier.

Lors de cette étape clé, il est bien entendu conseillé de faire jouer la concurrence entre les différents organismes prêteurs afin de parvenir à obtenir les meilleures conditions d’emprunt (taux, assurances, etc.). Plus le taux de votre crédit sera bas, plus votre économie sur le coût total du logement sera importante. Avoir recours à un courtier est bien souvent la meilleure des solutions.

Etape d’actabilité : la signature de l’acte authentique de vente chez le notaire

Après la signature du contrat de réservation, il vous faudra patienter entre trois et six mois avant de signer l’acte authentique de vente de votre logement chez le notaire. S’agissant d’un bien immobilier neuf, on parle alors de contrat de VEFA (Vente en État Futur d’achèvement). Votre promoteur immobilier devra vous envoyer votre contrat d’acquéreur un mois minimum avant cet acte notarié.

Ce contrat devra notamment mentionner les différents détails relatifs au bien, ceux concernant votre obtention de prêt immobilier, la garantie d’achèvement des travaux et l’échéancier des paiements.

Le paiement se faisant en effet au rythme de la construction lorsqu’il s’agit d’un achat immobilier neuf (35 % à l’achèvement des fondations – 35 % à celui des gros œuvres et 25 % à l’achèvement du bâtiment), le dernier versement de 5 % sera celui correspondant à la livraison du logement lors de la remise des clés (si lors de la réservation 5 % auront été versés, au moment de l’achèvement des fondations, seulement 30 % vous seront demandés).

Etape de vérification : la visite du bien immobilier neuf

Pour des raisons évidentes de sécurité, vous n’aurez pas la possibilité de visiter votre logement neuf comme bon vous semble durant sa construction. Toutefois, en fonction de l’avancée de travaux, nous vous proposerons plusieurs visites dont celle de découverte et celle que l’on appelle visite des cloisons achevées. Cette dernière vous permettra notamment de relever les éventuelles malfaçons que vous pourriez observer et d’émettre des réserves.

Etape de livraison : la remise des clés du bien immobilier neuf

Pour cette dernière étape du processus de votre achat immobilier neuf, il vous faudra scrupuleusement contrôler le bien en vous attardant notamment sur les éventuels défauts de construction, les défauts de conformité comme une superficie inexacte et bien entendu, les vices cachés. Dans le cas où vous pourriez constater de tels défauts, vous aurez la possibilité d’émettre des réserves. Le promoteur devra dès lors obligatoirement effectuer les travaux nécessaires à la remise en conformité de ce qui était prévu dans votre contrat.

Si la minutie de votre vérification est importante lors de la réception de votre logement neuf, sachez que si vous constatez des malfaçons après cette étape de remise de clés, vous aurez encore la possibilité de faire appel aux différentes garanties du neuf : parfait achèvement, biennale et décennale.

Les équipes Peterson restent à votre côté tout au long de la construction de votre logement et ce jusqu’à la réception finale de votre achat et répondent à toutes vos questions. N’hésitez pas à nous contacter !