Évaluer son prêt immobilier

Vous avez trouvé le bien de vos rêves ? L’étape du financement est primordiale. Pour obtenir un prêt intéressant, le maître mot : faites jouer la concurrence. Découvrez dans cet article, les points clés à vérifier lorsque vous souscrivez un prêt immobilier.

Le taux du prêt

Tout d’abord, sachez qu’il existe plusieurs types de taux :

  • Le taux fixe : Vous permet de connaître le montant de votre remboursement. Vous connaissez le coût total dès le début du prêt, ainsi que l’échéancier par votre banque. Ce taux vous protège en cas de remontée des taux et votre mensualité reste fixe.
  • Le taux variable : Le taux peut varier chaque année à la hausse comme à la baisse. Son avantage est de présenter un taux inférieur à celui d’un prêt à taux fixe. Les raisons de cette variation est décidée par deux facteurs : L’indice de référence et la marge de votre banque.

L’assurance de prêt

L’assurance de prêt est obligatoire lorsque vous empruntez. C’est elle qui vous sécurise en cas d’impossibilité de remboursement (décès ou d’invalidité totale ou partielle). En cas d’incapacité de travail, vos échéances mensuelles seront prises en charge le temps de votre rétablissement à partir de 90 jours d’arrêts. Vous pouvez également souscrire une assurance perte d’emploi en complément.

La garantie de prêt

Lorsque vous empruntez, votre banque demandera une garantie sur votre bien qui lui permet de se protéger en cas de défaillance de votre part. Cette garantie peut prendre différentes formes : l'hypothèque, le privilège de prêteur de deniers, le cautionnement et le nantissement. Si vous ne respectez vos engagements, le créancier pourra procéder à la saisie et à la vente du bien concerné pour se rembourser.

Le remboursement par anticipation

Le remboursement par anticipation est possible si vous souhaitez réduire la durée de votre crédit ou le montant de vos mensualités. Pourtant, sachez qu’en cas de remboursement anticipé total, la majorité des contrats prévoient des pénalités. Elles ne peuvent pas dépasser 3% du capital restant avec un maximum de 6 mois d’intérêts au taux moyen en cours.

Les frais de dossier

Une banque intègre des frais de dossier bancaires dans votre financement. Ces frais de dossier peuvent atteindre entre 0.4% et 1% de la somme de votre prêt. Si vous passez par un courtier, vos frais de dossiers sont plafonnés. Vos frais sont négociables, surtout si vous avez un bon dossier.

Ces points clés constituent la base des modalités d’un prêt immobilier. N’hésitez pas à passer par un courtier partenaire. Il étudiera votre dossier gratuitement et négociera pour vous les meilleures conditions.